Accident de la vie privée

dommage-corporel

Ils sont aussi appelés accident de la vie courante, définis comme des « traumatismes non intentionnels » pouvant survenir à son domicile ou ses dépendances, à l’extérieur, ou dans un cadre scolaire, lors de la pratique sportive, ou d’activités de loisir.

Ils sont très nombreux puisque provoquant en France environ 20 000 décès par an, soit trois fois plus que les accidents de la circulation et vingt fois plus que les accidents du travail qui relèvent de législations spécifiques.

accident-bricolage-droitIls sont généralement classifiés de la manière suivante :

  • Les accidents domestiques se produisant à la maison ou dans ses abords immédiats (jardin, cour, garage et autre dépendance).
    Ils provoquent souvent des plaies, des coupures, des brulures, des fractures, des noyades ou des intoxications par ingestion de produits chimiques. Sont également fréquents les accidents de loisir, de jardinage ou de bricolage.
  • Les accidents survenant à l’extérieur, par exemple une chute dans un magasin, sur un trottoir ou un parking.
    Cette notion regroupe également les agressions et attentats, ou les catastrophes naturelles et technologiques.
  • Les accidents de sport, qu’ils soient individuels ou collectifs.
  • Les accidents de vacances et de loisirs en France ou à l’étranger.